Suivez-nous
    3 min pour comprendre

    Conseil en évolution professionnelle (CEP)

    Le conseil en évolution professionnelle (CEP)

    Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un droit accordé à tous les actifs. Il vous permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, sur simple demande, quels que soient votre âge ou votre statut. Comment ça marche ? À qui s’adresser ? On vous explique tout !

    Publié le 12. 09. 22

    Partager sur

    Partager sur

    Le CEP, qu’est-ce que c’est ?

    Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un service gratuit et individualisé qui permet à toute personne engagée dans la vie active de faire le point sur sa situation professionnelle et ses perspectives d’évolution. Il est délivré par des conseillers d’organismes habilités. 


    En pratique, le CEP comprend deux niveaux d’accompagnement.

    L’accueil individualisé et adapté aux besoins de la personne - Etape 1

    Pour faire le point sur la situation et les objectifs du bénéficiaire, analyser son environnement professionnel, identifier les dispositifs à mobiliser.

    L’accompagnement personnalisé - Etape 2

    Pour préciser le projet du bénéficiaire (validation des compétences, formation, reconversion, création d’entreprise…), définir une stratégie, puis lui offrir un suivi régulier tout au long des actions menées.

    À savoir

    Au terme de la première étape, le bénéficiaire est libre de poursuivre ou non sa démarche et la mise en œuvre de son projet.

    Qui peut bénéficier du CEP ?

    Tous les actifs peuvent bénéficier du CEP, quels que soient leur situation professionnelle, leur temps de travail (temps complet/temps partiel) ou la nature de leur activité

    • les salariés du secteur privé ;
    • les agents du secteur public ;
    • les travailleurs indépendants (artisans, professionnels libéraux, auto-entrepreneurs) ; 
    • les demandeurs d’emploi (indemnisés ou non) ;
    • les apprentis ;
    • les jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification ;
    • les stagiaires en entreprise rémunérés ;
    • les bénévoles en structure associative.

    À savoir

    Les étudiants et les retraités ne peuvent pas bénéficier du CEP, à moins d’exercer une activité professionnelle. Un étudiant qui exerce une activité salariée à temps partiel en parallèle à ses études peut par exemple faire une demande de CEP.

    Le CEP peut être mobilisé à tout moment de la vie professionnelle, notamment dans le cadre d’une reconversion, d’une recherche d’emploi, d’un retour de congé, d’une création ou reprise d’entreprise…

    Attention !

    Dans le cadre d’un projet de démission-reconversion, le salarié doit obligatoirement recourir au CEP avant de démissionner pour pouvoir prétendre à l’assurance chômage (versée sous conditions à la suite d’une démission depuis le 1er novembre 2019). Cette démarche lui permettra de consolider son projet professionnel et d’en attester la viabilité.

    light light

    CFTC.fr

    La CFTC s’engage pour améliorer vos droits, à travers différentes propositions.

    Demande de CEP : à qui s’adresser ?

    La demande de CEP s’effectue directement auprès de l’organisme habilité correspondant à votre situation.

    Vous êtes salarié du secteur privé ou travailleur indépendant

    Le CEP est pris en charge par un opérateur régional. Vous trouverez les coordonnées des structures mandatées sur le site mon-cep.org.

    Vous êtes demandeur d’emploi (non cadre)

    Le conseil en évolution professionnelle est mis en œuvre par Pôle emploi. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez être inscrit comme demandeur d’emploi.

    Vous êtes cadre (en activité ou en recherche d’emploi)

    C’est à l’APEC que vous devez vous adresser. Vous serez accompagné par un conseiller expert de l’emploi des cadres.

    Vous avez moins de 26 ans

    Votre demande de CEP s’effectue auprès d’une mission locale, structure spécialisée dans l’insertion professionnelle et sociale des jeunes. L’annuaire des missions locales est consultable sur le site de l’UNML.

    Vous êtes en situation de handicap

    Vous serez accompagné par un conseiller Cap emploi. Vous pouvez vous rendre sur le site de l’Agefiph pour trouver les coordonnées du Cap emploi de votre département.

    À savoir

    Un salarié est libre de faire appel au CEP sans en informer son employeur. Les actions menées sont confidentielles et se déroulent en dehors du temps de travail. 

    En revanche, l’employeur est tenu d’informer tout salarié de la possibilité de recourir au CEP, notamment au cours de l’entretien professionnel.

    Les plus consultés

    1
    3 min pour comprendre
    Les tickets restaurant
    2
    Nos réponses à vos questions
    Les tickets restaurant