Suivez-nous
    3 min pour comprendre

    Entretien professionnel

    L’entretien professionnel

    Tous les deux ans, le salarié doit faire le point sur son parcours professionnel et ses perspectives d’évolution avec son employeur lors d’un rendez-vous individuel : l'entretien professionnel. Qui est concerné ? À quoi sert l’entretien professionnel ? Voici ce qu’il faut savoir.

    Publié le 20. 05. 22

    Partager sur

    Partager sur

    L’entretien professionnel : pour quoi, pour qui ?

    Tous les deux ans, le salarié doit faire le point sur son parcours professionnel avec son employeur lors d’un entretien professionnel. Sont alors abordées les perspectives d'évolution du salarié et les différentes formations pouvant l’aider à atteindre ses objectifs professionnels.


    L’employeur est dans l’obligation d’organiser ce rendez-vous individuel pour l’ensemble de ses salariés, quels que soient la taille de l’entreprise, le secteur d’activité et la nature du contrat du salarié. Cet entretien fait l’objet d'une formalisation écrite dont une copie est remise au salarié.

    À savoir

    Un entretien professionnel doit également avoir lieu à l’issue d’un mandat syndical et après différents congés : maternité, parental d’éducation, soutien familial, adoption, sabbatique, période de mobilité volontaire sécurisée, longue maladie.

    Attention !

    L’entretien professionnel est uniquement consacré au sujet de la formation ; l'évaluation professionnelle du salarié se fait quant à elle lors de l'entretien annuel d'évaluation (EAE).

    L’entretien professionnel, comment ça se passe ?

    Lors de l’entretien professionnel, le salarié exprime à son employeur ses souhaits d’évolution au sein de l’entreprise (changement de poste, promotion, augmentation salariale).


    Le salarié peut également évoquer ses désirs d’évolution de carrière au-delà de l’entreprise. Il est alors question de l’employabilité du salarié, c’est-à-dire de sa capacité à être embauché dans son secteur. Le salarié peut aussi faire part de son envie de reconversion professionnelle.


    L’entretien professionnel est donc le lieu où le salarié définit, en concertation avec son employeur, les dispositifs et formations à suivre afin de réaliser ses objectifs professionnels.

    light light

    CFTC.fr

    La CFTC s’engage pour améliorer vos droits, à travers différentes propositions.

    L’entretien professionnel, et après ?

    Un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié doit être réalisé tous les six ans.


    Il permet d’une part de vérifier si le salarié a bien bénéficié de tous les entretiens professionnels prévus ; d’autre part, de s’assurer qu’il a suivi des actions de formation, acquis des éléments de certification (par la formation ou par la VAE) ou bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

    À savoir

    Dans les entreprises de plus de 50 salariés, si l’employeur n’a pas rempli ses obligations liées à l’entretien professionnel, il doit verser un montant de 3 000 € sur le compte personnel de formation (CPF) du salarié lésé.

    Les plus consultés

    1
    3 min pour comprendre
    Les tickets restaurant
    2
    Nos réponses à vos questions
    Les tickets restaurant